De Taupont à Hanvec, de Californie à Menez Meur. La vie de Julien Prioux


Le domaine de Menez Meur est une terre de landes située dans les monts d’Arrée, sur laquelle le Parc naturel régional d’Armorique avait installé son siège lors de sa création en 1969.
Un siècle plus tôt, le 3 juin 1867, Julien Prioux avait fait l’acquisition de Menez Meur et, à partir de cette date, il a consacré sa vie à sa mise en valeur. Lors de son décès c’est une parcelle transformée qu’il a laissée.
Une légende est largement répandue sur cet homme, avec de nombreuses variantes. Il se dit qu’il serait parti en Californie dans des circonstances particulières et peu à son honneur : conducteur de travaux dans l’entreprise de son oncle, il serait parti vers les Amériques à la ruée vers l’or grâce à la paye des ouvriers !… C’est à son retour qu’il aurait acheté à Hanvec le domaine de Menez Meur.
Nous avons investigué pour en savoir plus sur cette histoire qui n’avait pas fait l’objet de recherches. Et nous avons rencontré une toute autre facette de Julien Prioux à travers les archives départementales. Voici son histoire…

Nous vous proposons les items ci-dessous.

La vie de Julien Prioux

La vie de Julien Prioux

De Taupont à Hanvec et de la Californie à Menez Meur, un parcours hors du commun.
> En savoir plus

Menez Meur

Menez Meur

Le projet fou de Julien Prioux.


> En savoir plus

Who is who ?

Who is who ?

Index des personnes rencontrées au cours de nos recherches.

> En savoir plus

Sources et remerciements

Sources et remerciements




> En savoir plus

 

Principales sources

 
– Archives départementales du Finistère à Quimper et Brest (Presse ancienne, notaires, hypothèques, travaux publics, justice...)
 
Sitographie :
– Archives départementales du Finistère (Presse ancienne, état civil, recensement de population et cadastre)
– Archives départementales de la Loire-Atlantique (Presse ancienne)
– Archives départementales du Morbihan (État civil et recensement de population)
– Centre Généalogique du Finistère
– Gallica / BnF
– Géoportail / IGN


Bibliographie :
– DE BEAULIEU François et POUËDRAS Lucien, La mémoire des landes de Bretagne, Skol Vreizh, 2014.
– ELEGOËT Louis et LE CLEC’H Marthe, La vie des paysans du Léon 1800-1950. Éditions Bretagne d’hier, 2006.
– LE BRIS Michel, Quand la Californie était française, Le pré aux Clercs, 1999.
– LE DOUR Olivier et LE CLECH Grégoire, Les Bretons dans la ruée vers l’or de Californie, Les portes du Large, Rennes, 2006.
– MARTIN Philippe, Histoire de l’industrie des engrais dans l’estuaire de la Loire à l’époque contemporaine, Université de Nantes, 2018.


Merci à André Croguennec, créateur d’un site internet très riche sur le patrimoine de la commune de La Roche-Maurice, à Grégory Moigne et à Mme Jeanine Kerdelhué pour les échanges profitables qui nous ont orientés dans nos recherches, ainsi qu’à Jean Marc Le Goff de l’association Ô fils du temps de Taupont.
Un grand merci également à André Le Déroff pour ses traductions de textes écrits en breton.