De Taupont à Hanvec, de Californie à Menez Meur. La vie de Julien Prioux

1911 ←1916. Pas de recensement, mais quelques informations.

Le recensement de 1916 n’a pas lieu, mais d’autres archives nous donnent de nombreuses informations.

• Famille Quéméneur
Jean Marie est affecté au 87e Régiment territorial d’Infanterie le 5 juin 1915. Le 26 février 1916, suite à la naissance de son sixième enfant, il est renvoyé dans ses foyers.
Le recensement de 1921 nous apprend que Jean Marie, sa femme et ses six enfants sont toujours à Menez Meur.


• Famille Kergoat
Père de sept enfants, Jean Marie Kergoat n’est pas mobilisé.
Son fils aîné, né en 1897, est mobilisé le 8 janvier 1916 et démobilisé le 28 septembre 1919.
Nous ne savons pas quand la famille déménage. Mais elle n’est plus là en 1921.

• Famille Grall

En 1911, Croas ar Woënnec n’est plus occupée que par trois personnes :
— Yves Grall ;
— sa femme Catherine ;
— leur fils François. Celui-ci participe à la Grande Guerre et décède en 1916 pendant la Bataille de la Somme (1er juillet au 18 novembre 1916).
La transcription de son décès en mairie de Hanvec le signale décédé à Soyécourt mais sa fiche matricule dit « tué à l’ennemi le 30 août 1916 à Foucaucourt et inhumé à Soyécourt, cimetière du bois du Satyre n° 2, tombe 73 ».
Après la guerre, son corps est transféré dans la nécropole nationale de Maucourt (tombe 2963).
 
Catherine décède en 1913 et Yves en 1920.


• Famille Gallon
Hervé est trop âgé et son fils Yves trop jeune pour participer à la guerre.

→→ 1921. Familles Quéméneur, Yvenat et Gallon →→


Article mis en ligne le 10 juin 2021, dernière mise à jour le 1er mars 2022.