De Taupont à Hanvec, de Californie à Menez Meur. La vie de Julien Prioux

Julien Prioux, la succession

Voici les documents de la succession de Julien Prioux : l’inventaire après décès, la formule de déclaration de succession par décès.
Ces documents citent ses cinq héritières : sa sœur Marie Anne Prioux, en religion sœur Fulgence ; ses nièces Jeanne Marie Thétiot et Marie Anne Charles ; ses deux petites-nièces Marie Anne Charles et Émilie Désirée Charles.
 

• 19/09/1900. Inventaire

L’inventaire de ses biens meubles est réalisé en septembre 1900.

Archives départementales du Finistère, 3 Q 4922,
15, 17, 18 et 19 septembre 1900, actes civils publics, inventaire.

Rédacteur de l’acte : Goas.
Date de l’acte : 15, 17, 18, 19 septembre 1900. [...]
Inventaire des meubles, objets mobiliers dépendant de la succession de Julien Vincent Prioux, décédé à Hanvec, sans héritiers à réserve, intestat, le 27 août 1900.
Dressé à la requête de :
1° Marie Anne Prioux, religieuse des Filles de la Sagesse, à Montargis (Loiret) ;
2° Jeanne Marie Thétiot, épouse Thétiot à Cremenant au Taupont (Morbihan) ;
3° Marie Anne Charles, épouse Juère à Brest, rue de Siam n° 69 ;
4° Hervé Olier cultivateur à Kervoascléen commune de Pleyber-Christ, agissant comme tuteur de Marie Anne Charles ;
héritiers du dit Prioux, leur frère, oncle et grand-oncle.
Duquel il résulte que les objets mobiliers sont d’une valeur de 567,90 F.
Argent trouvé au décès : 910,00 F.
Mobilier garnissant la maison de Menez Meur estimé à 440,85 F.
Livret sur la Caisse d’épargne de Brest n° 35943 : 2 040,23 F.
Solde créditeur à la Société bretonne de Brest au nom du de cujus : 6 384,00 F.
Reçu de la Société Bretonne constatant que le 22 août 1900 il a été versé par le de cujus pour être ajouté au solde créditeur 3 000,00 F.
Les déclarations actives s’élèvent à 16 063,78 F.
Non compris une somme indéterminée due par la veuve Quidelleur de Kergoat en Le Tréhou pour fermages.

Archives départementales du Finistère, 96 J 11, 17 janvier 1895,
Société bretonne de Crédit & de Dépôts.

• 18/02/1901. Formule de déclaration de mutation par décès

La déclaration de succession nous indique les héritiers, les liquidités et les fermages.
 

Archives départementales du Finistère, 3 Q 102,
formule de déclaration de mutation par décès, 18 février 1901 n° 300.

 
 

CommuneLieu-ditFermier
Fermage
Hanvec Menez Meur Consorts Kergoat
300,00
Hanvec Croas ar Woënnec Grall
100,00
Ploudaniel Merienen Guillaume Huguen
850,00
Le Tréhou Rosnonen Yves Le Cann
980,00
Le Tréhou Brunoc Consorts Le Menn et Crenn
550,00
Le Tréhou Brunoc Les époux Pierre Le Bras
96,00
Le Tréhou Brunoc Les époux Le Meur
96,00
Le Tréhou Kergoat La veuve Quidelleur
1 500,00
Total des fermages
4 472,00


Les rentes foncières de Julien Prioux s’établissent à 4 472 F.

Succession de M. Prioux Julien Vincent.
La soussignée Mme Marie Anne Charles épouse de M. Théophile Juère, demeurant à Brest, rue de Siam, n° 69, agissant en qualité d’héritière, déclare que M. Prioux Julien Vincent, âgé de 78 ans, célibataire, sans profession, domicilié au bourg de Hanvec, est décédé au bourg de Hanvec le 27 août 1900.
M. Julien Vincent Prioux a laissé pour héritiers :
1° Mme Marie Anne Prioux, en religion sœur Fulgence, religieuse de l’Ordre des Filles de la Sagesse, demeurant à Montargis (Loiret), sa sœur germaine pour un tiers ;
2° Mme Jeanne Marie Thétiot, épouse de M. Armel Thétiot, demeurant à Créménant, commune de Taupont (Morbihan), sa nièce pour un tiers ;
3° Mme Marie Anne Charles, épouse de M. Théophile Juère, sans profession, demeurant à Brest, rue de Siam, n° 69, sa nièce pour un sixième ;
4° Marie Anne Charles et 5° Émilie Désirée Charles, mineures sous la tutelle testamentaire d’Hervé Olier avec lequel elles demeurent à Kervoascléen Pleyber-Christ, ses deux petites-nièces pour un autre sixième par moitié entre elles.
Ainsi que ces qualités d’héritiers se trouvent constatées en l’intitulé d’un inventaire dressé par Me Goas, notaire à Hanvec (Finistère) les 15, 17, 18 et 19 septembre 1900.

• Succession :
1° 1 777,15 F, mobilier prisé en l’inventaire sur énoncé mais vendu depuis le décès de M. Prioux, suivant procès-verbal dressé par Me Goas, notaire à Hanvec, les 23 et 26 septembre 1900 ;
2° 910,10 F, argent comptant ;
3° 2 000,00 F, montant d’un livret de Caisse d’épargne ;
4° 43,23 F, pour intérêts de cette somme à 3 % l’an du 1er janvier 1900 au jour du décès ;
5° 9 394,45 F, montant du compte-courant de M. Prioux à la Société bretonne ;
6° 273,25 F, dus par les consorts Kergoat de Menez Meur en Hanvec pour prorata de fermage du 29 septembre 1899 au décès, sur un prix annuel de 300,00 F (bail Floc’h notaire à Sizun des 26 septembre et 1er octobre 1893) ;
7° 90,50 F, dus par le sieur Grall de la Croix de Guennoc en Hanvec pour même cause sur un prix annuel de 100,00 F ;
8° 892,30 F, dus pour même cause par Yves Le Cann de Rosnonen en Le Tréhou suivant bail (Floc’h notaire à Sizun) du 1er avril 1891, sur un prix de 980,00 F l’an ;
9° 774,45 F, dus pour même cause par Guillaume Huguen de Ploudaniel sur un prix annuel de 850,00 F aux termes du bail reçu par Me Le Floc’h notaire à Hanvec le 6 juin 1894 ;
10° 502,30 F, prorata de fermage dû par les consorts Le Menn et Crenn du Brunoc en Le Tréhou, sur un fermage de 550,00 F l’an suivant bail reçu par Me Floc’h, notaire à Sizun, le 27 juillet 1891 ;
11° 87,00 F, prorata du fermage dû par les époux Pierre Le Bras du même lieu du Brunoc, sur un prix annuel de 96,00 F aux termes du bail reçu par Me David notaire à Ploudiry, le 12 avril 1892 ;
12° 87,00 F, prorata de fermage dû par les époux Le Meur du même lieu sur un prix de 96,00 F l’an (bail Me David notaire à Ploudiry, du 12 octobre 1896) ;
13° 0,45 F, prorata de loyer du droit de chasse à Mérienen en Ploudaniel sur un loyer de 0,50 F ;
14° 1 364,38 F, prorata de fermage dû par la veuve Quidelleur de Kergoat en Le Tréhou sur un prix annuel de 1 500,00 F aux termes du bail reçu par Me Le Floc’h, notaire à Sizun, du 16 mai 1889 ;
15° 4 000,00 F, une propriété située au bourg de Hanvec comprenant maison d’habitation, écurie, remises, puits, jardin et dépendances, le tout d’une contenance totale de 26 ares 80 centiares, tenu par mains et valant de revenu brut annuel de 200,00 F. Capital par 20 ;
16° une propriété à Menez Meur en Hanvec comprenant :

1° 305,00 F, les biens loués à Jean François Kergoat et Catherine Séac’h veuve Kergoat moyennant outre les charges évaluées 5 F l’an un prix de fermage annuel de 300 F, aux termes du bail reçu par Me Floc’h, notaire à Sizun, les 26 septembre et 1er octobre 1893.
2° 120,00 F, ceux réservés par M. Prioux, savoir, maison d’habitation, petite maison servant de cave et issues, grenier de la maison à four et de l’appentis, plantations d’arbres et une grande parcelle de terre à lande d’une contenance de 45 hectares environ. Ces biens sont d’un revenu brut annuel de 120,00 F.

17° 13 125,00 F, une propriété à Croas ar Guennoc en Hanvec louée verbalement au sieur Grall moyennant 100,00 F l’an. Cette petite propriété se compose d’une maison d’habitation, une crèche, une grange, 3 hectares de lande défrichée, 26 hectares de lande et 50 ares de prairies. Capital par 25.

Total des valeurs à déclarer à Daoulas : 35 321,56 F.
Dont le 1/6 aux petites-nièces est de 5 886,92 F.
Et les 5/6 aux autres héritiers 29 434,64 F.
Le déclarant atteste sincère et véritable la présente déclaration contenue en trois pages.
Daoulas le 18 février 1901.
Mme Juère

Quelques informations complémentaires

• Nicolas GOAS, fils de Jacques et Marie Madeleine Cevaër, naît le 7 août 1859 à Quimerc’h. Il exerce la profession de notaire à Hanvec.

→→ Les cinq héritières →→


Article mis en ligne le 10 juin 2021, dernière mise à jour le 12 avril 2022.