Les écoles de hameaux du Finistère

École de Kergroës / Saint-PierreCommune de Moëlan [1]

➥ La construction

Le Relevé Général des Constructions Scolaires, établi pour la période de 1878 à 1885, indique le coût de l’école et les subventions accordées.

Décision du ?
Montant du projet14 393,85 F
Financement
par la commune (Caisse des écoles)0,00 F
par la commune (autres ressources)0,00 F
par le département0,00 F
subventions de l’État14 393,85 F
Coût réel ? F
Archives départementales du Finistère, 1 T 109, Relevé Général des Constructions Scolaires (1er juin 1878 - 20 juin 1885).

➥ Un état des lieux en juin 1884

En juin 1884, le ministère de l’Instruction publique diligente auprès des instituteurs une enquête [2] sur la situation matérielle des écoles primaires. On y trouve de nombreux renseignements tels que le nombre d’instituteurs et d’élèves, le système de chauffage, les lieux d’aisances, les cours et préaux...
De plus, l’instituteur est prié de fournir un plan des locaux.
 

Archives Nationales, F/17/*/2853, École de Saint-Pierre, dessin réalisé par l’instituteur en 1884.

L’école mixte de Saint-Pierre étant nouvellement construite, les principaux critères sont respectés (présence de préaux couverts, puits, cours, chauffage, éclairage et aération de la classe...).
Elle ouvre en mai 1884 et accueille 93 élèves (4 entre 5 et 6 ans, 89 entre 6 et 13 ans). Mais elle manque de tout ! Voici le commentaire de l’instituteur Marius César Robert en date du 19 juin :

L’école de Saint-Pierre est complètement dépourvue de tableaux de lecture, de cartes géographiques, de globe, de tableaux d’histoire naturelle, de boulier-compteur, de compendium métrique, etc. Il n’y a absolument que les tables et le bureau du maître (sans chaise). Il n’y a pas de rayons dans les armoires, La serrure de la porte d’entrée (levant) est brisée. Les cours n’ont pas été nivelées ni limitées ; le jardin n’a été ni défriché ni clôturé. Le puits est dépourvu de tour (ou pompe). Les portes des lieux d’aisance devraient être refaites, elles sont à quinze centimètres du sol.

➥ Les élèves

en 1886en mai 1888
Nombre de classes11
Nombre de places ? ?
Nombre d’élèves111 ?

➥ Le premier instituteur

• Marius César Robert est né le 29 octobre 1859 à Rieussec (34). Il obtient son Certificat d’Aptitude Pédagogique le 22 mars 1881. Il enseigne à Moëlan en tant qu’adjoint et le 4 mai 1884, à 25 ans, il est nommé instituteur public à l’école de Saint-Pierre. Le 20 avril 1885, il est nommé « dans un autre département ».

➥ Aujourd’hui

L’école actuelle se trouve dans les bâtiments d’origine. À la rentrée 2018/2019, elle accueille 111 élèves [3].
 

École de Saint-Pierre, commune de Moëlan. Cliché 2019 © Bernard Kerneis.

[1La commune de Moëlan prend le nom de Moëlan-sur-Mer en 1929.

[2Archives nationales, F/17/*/2853. Ministère de l’Instruction publique. Enquête sur la situation des écoles primaires en 1884 : statistiques fournies par les instituteurs et institutrices.