Les écoles de hameaux du Finistère

École de Saint-AdrienCommune de Plougastel-Daoulas

➥ Un état des lieux en juin 1884

En juin 1884, le ministère de l’Instruction publique diligente auprès des instituteurs une enquête [1] sur la situation matérielle des écoles primaires. On y trouve de nombreux renseignements tels que le nombre d’instituteurs et d’élèves, le système de chauffage, les lieux d’aisances, les cours et préaux...
De plus, l’instituteur est prié de fournir un plan des locaux.
 

Archives Nationales, F/17/*/2848, École de Saint-Adrien, dessin réalisé par l’instituteur en 1884.

Le document ne cite qu’une école de garçons. Celle-ci a été construite en 1870. Elle est prévue pour accueillir 96 élèves dans deux classes. Mais, le 5 avril 1884, il y a 179 élèves inscrits (148 entre 6 et 13 ans et 31 de plus de 13 ans) et 169 présents !
Il n’y a ni chauffage, ni point d’eau, ni préau.
 
Voici le commentaire de l’instituteur Guillaume Le Gouez :

1 – Les enfants qui n’ont pas de places dans les écoles de la commune de Plougastel-Daoulas en trouveront dans les sept maisons en constructions.
2 – Un préau, un gymnase et une bibliothèque seraient très utiles, de même qu’un logement pour l’adjoint.

➥ La construction de la nouvelle école

Le Relevé Général des Constructions Scolaires, établi pour la période de 1878 à 1885, indique le coût de l’école et les subventions accordées.

Décision du17/01/1883
Montant du projet213 229,66 F
Financement
par la commune (Caisse des écoles)80 000,00 F
par la commune (autres ressources)17 566,14 F
par le département1 000,00 F
subventions de l’État125 000,00 F
Coût réel223 566,14 F
Les montants sont à répartir entre les trois écoles de hameaux (Pont-Callec, Saint-Adrien et Sainte-Christine) et l’école de Cléguer non comprise dans le plan de 1882.
Archives départementales du Finistère, 1 T 109, Relevé Général des Constructions Scolaires (1er juin 1878 - 20 juin 1885).

➥ Les élèves

L’école ouvre en août 1885.

en 1886en mai 1888
Nombre de classes1616
Nombre de places ?902
Nombre d’élèves ?527
Le nombre de classes et de places est à répartir entre les 3 écoles de hameaux (Pont-Callec, Saint-Adrien et Sainte-Christine) et l’école de Cléguer non comprise dans le plan de 1882.

➥ Les premiers instituteurs

Le recensement de population [2] de 1841 ne signale aucun instituteur. Celui de 1846 est lacunaire. Ceux de 1851 à 1872 nous indiquent la présence de Henry Créac’h, instituteur. En 1876, il y a deux instituteurs. Il s’agit de Henry Créac’h, 52 ans et de sa fille Caroline, 20 ans. Cinq ans plus tard, en 1881, les instituteurs présents sont Caroline Créac’h, devenue Mme Ropars, et Guillaume Le Gouez, âgé de 44 ans. Quant à Henry Créac’h, il est pensionné à cette date !
 
La nouvelle école ouvre en août 1885, avec les trois instituteurs suivants :
• Caroline Joséphine Ropars (née Créac’h) née le 30 juin 1856 à Plougastel-Daoulas. Elle y reste jusqu’à la retraite.
• Guillaume Le Gouez né le 7 mai 1837 au Tréhou. Précédemment en poste à Lambézellec, il reste à Saint-Adrien jusqu’à sa retraite.
• Isidore Adolphe Gromaire né le 7 octobre 1865 à Brest. Il est nommé à Saint-Adrien le 25 octobre 1882 et le 13 février 1886, il obtient une mutation pour Lanriec.

➥Aujourd’hui

L’école ferme en ? Le bâtiment est reconverti en gîte.
 

École de Saint-Adrien, commune de Plougastel-Daoulas. Cliché Henri Moreau.

[1Archives nationales, F/17/*/2848. Ministère de l’Instruction publique. Enquête sur la situation des écoles primaires en 1884 : statistiques fournies par les instituteurs et institutrices.

[2Archives départementales du Finistère, série 6 M.