Les écoles de hameaux du Finistère

École de Saint-GillesCommune de Riec [1]

➥ La construction

Le Relevé Général des Constructions Scolaires, établi pour la période de 1878 à 1885, indique le coût de l’école et les subventions accordées.

Décision du ?
Montant du projet13 159,25 F
Financement
par la commune (Caisse des écoles)0,00 F
par la commune (autres ressources)0,00 F
par le département0,00 F
subventions de l’État13 159,25 F
Coût réel ? F
Archives départementales du Finistère, 1 T 109, Relevé Général des Constructions Scolaires (1er juin 1878 - 20 juin 1885).

➥ Un état des lieux en juin 1884

En juin 1884, le ministère de l’Instruction publique diligente auprès des instituteurs une enquête [2] sur la situation matérielle des écoles primaires. On y trouve de nombreux renseignements tels que le nombre d’instituteurs et d’élèves, le système de chauffage, les lieux d’aisances, les cours et préaux...
De plus, l’instituteur est prié de fournir un plan des locaux.
 

Archives Nationales, F/17/*/2853, École de Saint-Gilles, dessin réalisé par l’institutrice en 1884.

L’école mixte, prévue pour accueillir 64 élèves, ouvre en mai 1884 et compte 21 inscrits (2 entre 5 et 6 ans révolus et 19 entre 6 et 13 ans révolus). Le 18 juin, 20 élèves sont présents. Les principaux critères de construction sont respectés (présence de préaux couverts et de cours, chauffage, éclairage et aération des classes...). Mais il manque un point d’eau.
Voici le commentaire de l’institutrice :

Il existe une fontaine à 200 mètres, où pour s’y rendre il faut traverser une prairie et des champs (ce qu’on ne pourra faire l’hiver). Le propriétaire du terrain pourrait interdire le passage et dans ce cas on serait sans eau. Il est de toute nécessité d’avoir une pompe ou un puits près de l’école.

➥ Les élèves

à l’ouvertureen mai 1888
Nombre de classes11
Nombre de places ? ?
Nombre d’élèves43 ?

➥ La première institutrice

• Anne Marie Trellu est née le 6 décembre 1859 à Brest. Elle obtient son Certificat d’Aptitude Pédagogique le 24 juin 1880. Elle enseigne à Concarneau et le 4 mai 1884, à 24 ans, elle est nommée institutrice publique à l’école de Saint-Gilles. Le 27 décembre 1886, elle est nommée à Locmélar.

➥ Aujourd’hui

L’école ferme en 1922 ?
Nous n’avons pas localisé cette école : a-t-elle entièrement disparu ?
L’ouvrage Riec-sur-Bélon entre deux rivières écrit par Martine Rouellé et Didier Pensec (Liv’éditions) indique que « l’école de Saint-Gilles bâtie en 1886 a subi de graves détériorations lors d’un orage au mois de décembre 1922 ». S’ensuivent des difficultés pour la faire réparer...


[1Gallica.bnf.fr / BnF, Riec prend le nom de Riec-sur-Bélon le 21 décembre 1898.

[2Archives nationales, F/17/*/2853. Ministère de l’Instruction publique. Enquête sur la situation des écoles primaires en 1884 : statistiques fournies par les instituteurs et institutrices.