De Taupont à Hanvec, de Californie à Menez Meur. La vie de Julien Prioux

Julien Prioux, propriétaire à Ploudaniel
Plan établi à partir du cadastre napoléonien de 1819,
Archives départementales du Finistère, 3 P 180/1/14.

La route de La Martyre à Landerneau est livrée à la circulation depuis le 4 juin 1864. Julien Prioux ferme son entreprise en octobre 1866. Sans doute est-il sur d’autres chantiers de 1864 à 1866.
En novembre 1864, il commence à investir dans la terre. Son premier achat est la métairie de Merienen à Ploudaniel. C’est une belle ferme de plus de 25 hectares.
Il s’est fait représenter par Pierre Huguen et René Thépaut dans le cadre d’une "déclaration de command", procédure qui permet à l’acquéreur de ne pas divulguer son identité au moment où la vente se réalise.
Lors de la lecture des archives notariales du XXe siècle, nous avons constaté que cette procédure n’est pas rare. Mais nous ne savons pas pourquoi Julien Prioux l’a utilisée.
Pierre Huguen et René Thépaut sont les fermiers bailleurs de la métairie. Le lendemain de la vente, Julien Prioux devient propriétaire et renouvelle le bail en cours.

• 08/11/1864. Vente par licitation

Archives départementales du Finistère, 4 E 97/85, 8 novembre 1864, Me Robert, notaire à Landerneau.


La métairie de Merienen est propriété de Alexandre Legrand, maréchal des logis au 8e régiment d’artillerie, en garnison à Douai, et de Marie Legrand, demeurant à Landerneau.
Elle est mise aux enchères par Me Robert, notaire à Landerneau au prix de 20 000 F.
Pierre Huguen et René Thépaut de Merienen « usant de la faculté d’élire command au profit de M. Julien Vincent Prioux » acquièrent le bien pour 22 200 F.

Archives départementales du Finistère, 4 E 97/85, 9 novembre 1864, Me Robert, notaire à Landerneau.

La métairie de Meriénen ou Vériènen Ménez Léon, sise en la commune de Ploudaniel, section E du plan cadastral, sous les numéros ci-après, composée de :
une maison couverte en ardoises, avec étage ;
une grange close, couverte en gleds ;
une chambre couverte en gleds ;
une écurie couverte en chaume ;
une crèche à vaches, couverte en chaumes ;
une soue à porcs couverte en ardoises et un four ;
le tout contenant 15 ares 30 centiares, n° 576 ;
une garenne nommée Goarem ar Vrugoc, n° 492, contenant 1 hectare 64 ares 50 centiares ;
autre garenne nommée Goarem Can Andour, n° 493, contenant 59 ares 50 centiares ;
un champ terre labourable nommé Goarem ar Vrugoc, n° 494, contenant 64 ares 30 centiares ;
autre garenne nommée Goarem ar Vrugoc, n° 495, contenant 60 ares 20 centiares ;
un pré nommé ar Foennec, n° 496, contenant 35 ares 40 centiares ;
une garenne nommée Goarem ar Pont Izella, n° 497, contenant 1 hectare 24 ares 60 centiares, cette garenne connue aussi sous le nom de Lannoc Bras ;
autre garenne nommée Goarem ar Pont Huella, n° 498, contenant 1 hectare 17 ares 60 centiares ;
autre garenne nommée Goarem ar Pont, n° 499, contenant 51 ares 50 centiares ;
autre garenne nommée Goarem ar Pont, n° 500, contenant 66 ares 70 centiares ;
une futaie nommée ar Vaguérézic, n° 501, contenant 1 are 96 centiares ;
un champ terre labourable dit Goarem ar Groas, n° 502, contenant 1 hectare 24 ares 90 centiares ;
un champ terre labourable, dit Goarem ar Groas ; n° 503, contenant 1 hectare 66 ares 90 centiares ;
une garenne nommée Goarem sant-Allar, n° 504, contenant 2 hectares 8 ares 80 centiares ;
une garenne nommée Goarem sant-Allar, n° 505, contenant 1 hectare 20 ares 20 centiares ;
un champ terre labourable nommé Parc Nevez Bian, n° 563, contenant 49 ares 20 centiares ;
une garenne nommée Lan Parc Bras Nevez, n° 564, contenant 29 ares 90 centiares ;
autre garenne nommée Lan Parc Bras Nevez, n° 564, contenant 24 ares 60 centiares ;
un champ terre labourable nommé Parc Bras Nevez, n° 566, contenant 1 hectare 28 ares 90 centiares ;
une garenne nommée Parc ar Fouennoc, n° 568, contenant 61 ares 10 centiares ;
un champ terre labourable nommé Parc ar Fouennoc ou Parc an Tréaz, n° 569, contenant 1 hectare 4 ares 30 centiares ;
un pré nommé Foennoc Bian, n° 570, contenant 29 ares 80 centiares ;
autre pré nommé Foennoc Bras, n° 571, contenant 20 ares 30 centiares ;
un champ terre labourable nommé Parc ar Vilar, n° 572, contenant 60 ares 90 centiares ;
un champ terre labourable nommé Parc an Naouézan, n° 573, contenant 67 ares 60 centiares ;
un jardin ou courtil, terre labourable, nommé ar Jardin, n° 574, contenant 8 ares ;
un champ terre labourable nommé Liors ar Vezen Coper, n° 575, contenant 7 ares 80 centiares ;
un champ terre labourable dit Liors Nent, n° 577, contenant 20 ares 40 centiares ;
un champ terre labourable nommé Parc an Trez, n° 578, contenant 1 hectare 14 ares 90 centiares ;
autre champ terre labourable nommé Parc ar Scalier, n° 579, contenant 67 ares 20 centiares ;
un champ terre labourable nommé Parc ar Vézen Coper, n° 580, contenant 79 ares 40 centiares ;
un champ terre labourable nommé Parc ar Relecq, n° 581, contenant 51 ares 40 centiares ;
une garenne dite Goarem ar Parc Coz, n° 664, contenant 92 ares 60 centiares ;
autre garenne du même nom, n° 665, contenant 72 ares 60 centiares.
Cette propriété est bornée en partie par terres à Kerjean, par des chemins de servitudes, par le chemin de Saint-Divy, et par le grand chemin menant de Landerneau à Lesneven, et en autre partie par terres à MM. Radiguet et Desfossés, et à Mlle Lacaze. [...]
[Le notaire] a procédé ainsi qu’il suit, à la reception des enchères et à l’adjudication, sur la mise à prix de 20 000 F.
Les enchères ayant été déclarées et ouvertes, une première bougie a été allumée ; pendant la durée plusieurs enchères successives ont été portées et la dernière, mise par Pierre Huguen, cultivateur, demeurant au lieu de Mérienen ou Vériénen-Menez Léon en la commune de Ploudaniel a fait monter le prix à la somme de 22 200 F.
Deux nouvelles bougies ont été allumées successivement, ont brûlé et se sont éteintes sans que personne ait surenchéri.
Et aussitôt ledit Me Ernest Désiré Marie Robert, notaire commis, a prononcé ledit Pierre Huguen adjudicateur de la dite ferme de Mériénen moyennant la somme de 22 200 F outre les charges.

• 09/11/1864. Déclaration de command

Julien Prioux s’est fait représenter par « déclaration de command » pour l’achat de la ferme de Merienen.

Archives départementales du Finistère, 4 E 97/85, 9 novembre 1864, Me Robert, notaire à Landerneau.

Ont comparu le sieur Pierre Huguen époux de Marie Jeanne Abgrall, cultivateur, demeurant au lieu de Mériénen, en la commune de Ploudaniel, et le sieur René Thépaut, cultivateur, demeurant au lieu de Créach Bian, en la commune de Ploudaniel, agissant en son nom qu’en celui de Marie Yvonne Gallou veuve d’Yves Thépaut, Marie Anne Thépaut, Annette Thépaut et Marguerite Thépaut, sa mère et ses sœurs, cultivatrices, demeurants avec lui ; pour lesquelles il garantit et se porte fort. [...]
Ils ont acquis sous la faculté d’élire command [...] la ferme de Mérienen ou Vérienen Menez Léon, située en la commune de Ploudaniel, moyennant la somme de 22 200 F, [...]
Dans cette position lesdits sieurs Huguen et Thépaut usant de la faculté d’élire command qu’être le tout réservée dans l’acte précité ont reconnu qu’ils se sont rendus acquéreurs pour le compte et au profit de M. Julien Vincent Prioux, entrepreneur, demeurant à Landerneau, et qu’en conséquence eux ni leurs consorts n’ont rien à prétendre dans ladite acquisition pour laquelle ils n’ont fait que prêter leurs noms.
M. Prioux [...] a déclaré accepter l’acquisition.

• 09/11/1864. Bail

La ferme est louée pour neuf ans à Pierre Huguen époux de Marie Jeanne Abgrall, à René Thépaut et à Marie Yvonne Gallou au prix de 800 F.

Archives départementales du Finistère, 4 E 97/85, 9 novembre 1864, Me Robert, notaire à Landerneau.

Par devant Me Ernest Désiré Marie Robert [...]
A comparu M. Julien Vincent Prioux, entrepreneur, demeurant à Landerneau [...] lequel a déclaré louer et affermer pour neuf ans entiers et consécutifs qui commenceront à prendre cours à la Saint-Michel 29 septembre [...] au sieur Pierre Huguen époux de Marie Jeanne Abgrall, cultivateur, demeurant au lieu de Mériénen, en la commune de Ploudaniel, intéressé pour le tiers, et à René Thépaut, cultivateur, demeurant au lieu de Créac’h Bian, en ladite commune de Ploudaniel, agissant tant en privé qu’au nom de Marie Yvonne Gallou, sa mère, cultivatrice, demeurant avec lui, intéressée au présent pour quatre dix-huitième et ledit Thépaut pour huit dix-huitième. [...]
Et paieront annuellement [...] la somme de 800 F.

 

Quelques informations complémentaires

• Marie Jeanne ABGRALL, fille de François et de Marie Bodilis, naît le 2 mars 1832 à Landerneau. Elle épouse Pierre Huguen en 1857 et s’installe à Merienen.
• Marie Yvonne GALLOU, fille de Hervé et de Marie Anne Bescont, naît le 8 fructidor an 12 à Ploudaniel.
• Pierre HUGUEN, fils de Alain et de Marie Jeanne Kermarrec, naît le 28 septembre 1819 à Ploudaniel. Il épouse Marie Jeanne Abgrall en 1857 et exploite la ferme de Merienen jusqu’à son décès en 1884.
• Ernest Désiré Marie ROBERT, fils de Jean François Léger et de Adèle Michelle Marie Loyer, naît le 1er juillet 1831 à Landerneau. De 1858 à 1875, il exerce la profession de notaire à Landerneau.
• Anne THEPAUT, fille de Yves et de Marie Yvonne Gallou, naît le 12 avril 1840 à Ploudaniel. En 1864, elle habite à Merienen avec sa mère, son frère et ses sœurs.
• Marguerite THEPAUT, fille de Yves et de Marie Yvonne Gallou, naît le 17 mars 1842 à Ploudaniel. En 1864, elle habite à Merienen avec sa mère, son frère et ses sœurs.
• Marie Anne THEPAUT, fille de Yves et de Marie Yvonne Gallou, naît le 1er mars 1836 à Ploudaniel. En 1864, elle habite à Merienen avec sa mère, son frère et ses sœurs.
• René THEPAUT, fils de Yves et de Marie Yvonne Gallou, naît le 9 avril 1834 à Ploudaniel. En 1864, il habite à Merienen avec sa mère et ses sœurs.
• Yves THEPAUT, fils de Tanguy et de Anne Paugam, naît le 1er pluviôse an 5 à Trégarantec.

→→ Propriétaire au Tréhou →→


Article mis en ligne le 10 juin 2021, dernière mise à jour le 20 février 2022.