De Taupont à Hanvec, de Californie à Menez Meur. La vie de Julien Prioux

Julien Prioux, propriétaire au Tréhou

Entre 1866 et 1899, Julien Prioux achète au Tréhou :
• la ferme de Kergoat (50 hectares 36 ares 98 centiares) ;
• la ferme de Rosnonen (24 hectares 78 ares 85 centiares) ;
• une partie de la ferme du Brunoc (environ 14 hectares).
 
 
 
 
En 1901, lors de la succession, un extrait de la matrice des propriétés bâties de la commune du Tréhou est établi. Il indique que Julien Prioux était propriétaire de onze maisons.

SectionN° du planLieu-ditNatureRevenu
F 431 bis Kergoat Maison 18,75
F 433 Kergoat Maison 30,00
F 455 Rosnonen Maison 37,50
F 656 bis Brunoc Maison 18,75
F 649 Brunoc Maison 37,50
F 434 Kergoat Maison 45,00
F 656 Brunoc Maison 18,75
F 656 bis Brunoc Maison 18,75
F 649 Brunoc Maison 18,75
F 453 bis Rosnonen Chambre 18,75
F 453 Rosnonen Maison 15,00

 

Plan établi à partir du cadastre napoléonien de 1811,
Archives départementales du Finistère, 3 P 296 1/1.
Archives départementales du Finistère, 96 J 11,
extrait de la matrice des propriétés bâties, 1901.
→→ Propriétaire au Tréhou – la ferme de Kergoat →→


Article mis en ligne le 10 juin 2021, dernière mise à jour le 21 février 2022.