De Taupont à Hanvec, de Californie à Menez Meur. La vie de Julien Prioux

Julien Prioux, propriétaire au Tréhou – Rosnonen

Plusieurs ancêtres de l’auteur de ce site, présents sur cette page, ont "fait affaire" avec Julien Prioux :
• François Marie Liziard est un de mes arrière-arrière-arrière-grands-pères.
• Jean Marie Liziard, fils de François, est un de mes arrière-arrière-grands-pères.
• Jean Kerneis, gendre de François, est un de mes arrière-arrière-grands-oncles côté Liziard ; et aussi un de mes arrière-arrière-grands-oncles côté Kerneis.
• Jean Marie KERNEIS est un de mes arrière-grands-oncles.
• Marie Catherine PENCREAC’H, épouse de Jean Marie Kerneis, est donc une de mes arrière-grands-tantes.
• Marie Claudine PENCREAC’H sœur de Marie Catherine, est aussi, une de mes arrière-grands-tantes par alliance car elle a épousé Jean Pierre Marie Kerneis frère de Jean Marie.
• Marie Jeanne SALAUN est une de mes arrière-arrière-grands-tantes.
 
Si ma généalogie vous intéresse, c’est par ici !

• 03/04/1877. Adjudication

Julien Prioux se porte acquéreur de la ferme de Rosnonen d’une superficie de 22 hectares 58 ares 20 centiares.

Archives départementales du Finistère, 4 E 172/58, 3 avril 1877,
Me Guennoc, notaire à Ploudiry.

Ont comparu :
M. Jean François Cann, et dame Marie Catherine Corre, son épouse qu’il autorise, cultivateurs, demeurant et domiciliés au lieu de Rosnonen, commune du Tréhou ;
lesquels ont déclaré qu’étant dans l’intention de vendre par adjudication, une ferme qui leur appartient au lieu de Rosnonen où ils demeurent, ils ont fait publier tant à son de caisse que par la voie des affiches que cette vente aurait lieu aujourd’hui à l’heure de midi en notre étude, en conséquence ils ont requis le dit Me Guennoc, notaire soussigné, avant de procéder à l’adjudication, d’établir la désignation de la ferme à vendre [...]
Désignation :
une ferme consistant en maisons et autres bâtiments d’habitation, aire, vaux, courtils, jardins, prairies, bois, taillis, terres tant chaudes que froides, circonstances, appartenances et dépendances sans aucune exception ni réserve par Jean François Cann, comparant et Yves Cann son fils, et est portée à la matrice cadastrale de la commune du Tréhou, ainsi qu’il suit :
[...] Contenance totale : 22 hectares 58 ares 20 centiares. [...]
Adjudication :
[...] Nous avons procédé à l’adjudication de ladite ferme sur la mise à prix de 22 000 F, ainsi qu’il suit :
après diverses enchères et après l’extinction de trois nouvelles bougies allumées après la dernière enchère montant à la somme de 25 900 F, nous avons déclaré adjudicataire M. Julien Vincent Prioux, propriétaire, demeurant à Menez Meur, commune de Hanvec [...]

• 29/04/1877. Bail à ferme

La ferme est louée pour neuf ans à Yves Cann, fils de Jean François, et Marie Yvonne Pouliquen.

Archives départementales du Finistère, 4 E 172/58, 29 avril 1877, Me Guennoc, notaire à Ploudiry.

Lequel [Prioux] a par les présentes loué et affermé pour neuf années entières et consécutives qui commenceront à prendre cours au 29 septembre 1877 pour finir à pareille époque de l’année 1886, à Yves Cann époux de Marie Yvonne Pouliquen, cultivateur, demeurant au lieu de Rosnonen, commune du Tréhou ; [...]
Le tout consistant en bâtiments d’habitation et d’exploitation, terres tant chaudes que froides, issues appartenances et dépendances...

• 12/04/1881. Adjudication volontaire

Hervé Laurent Pencréac’h, cordonnier, et son épouse Françoise Thomin demeurant au n° 20 route de Saint-Marc à Lambézellec vendent une petite ferme de 2 hectares 20 ares 65 centiares située à Rosnonen. Les biens sont baillés à Yves Pencréac’h (frère de Hervé) pour un montant de 120 F.
La vente, par adjudication volontaire et aux enchères, a lieu en la salle de la mairie du Tréhou.
La mise à prix est de 3 000 F. Julien Prioux, unique enchérisseur, remporte l’adjudication à 3 025 F.

Au lieu de Rosnonen, en la commune du Tréhou, une petite ferme consistant en une maison manale couverte en chaume avec vaux au nord, et une petite crèche couverte en ardoises avec vaux et issue au levant, le tout porté au plan cadastral de la commune du Tréhou, section F sous les nos 453 et 453 (partie), contenant sous sol, issues et dépendances, 3 ares 10 centiares ;
un champ nommé Parc Izella ou Parc Tosta contenant 50 ares 70 centiares, section E n° 24 ;
autre champ terre labourable nommé al Liorz, contenant 12 ares 90 centiares, section F n° 448 ;
une pièce de terre nommée ar Foënnec sous pré, contenant 16 ares 25 centiares même section n° 468 (partie) ;
autre champ nommé Parc Huella terre labourable, contenant 65 ares 20 centiares, même section n° 473 ;
autre pièce de terre sous bruyère, nommée ar Yun Coz, contenant 72 ares 50 centiares.
Le tout avec leurs fossés d’une contenance de 2 hectares 20 ares 65 centiares.

Archives départementales du Finistère, 4 E 172/60, 12 avril 1881, Me Guennoc, notaire à Ploudiry.

• 10/05/1881. Obligation

Il semble que Julien Prioux soit à court de liquidités car il emprunte 3 000 F.
 

Par devant Me Guennoc, notaire à la résidence de Ploudiry, arrondissement de Brest (Finistère), soussigné, en présence des témoins instrumentaires ci-après nommés aussi soussignés, a comparu M. Julien Vincent Prioux, propriétaire, demeurant à Ménez Meur, en la commune de Hanvec.
Lequel déclare par les présentes devoir bien et légitimement pour cause de prêt fait ce jour, à :
1° M. Jean Marie Liziard, cultivateur, demeurant au lieu du Stang, en la commune du Tréhou, jusqu’à concurrence de la somme de 2 000 F ;
2° M. Jean Kernéis cultivateur demeurant au même lieu du Stang au Tréhou, jusqu’à concurrence de la somme de 600 F ;
3° M. François Liziard, veuf de Anne Vaillant, cultivateur, demeurant aussi au lieu du Stang, en la commune du Tréhou, jusqu’à concurrence de la somme de 400 F.
Laquelle somme de 3 000 F lui a été comptée et réellement délivrée à la vue du notaire et témoins soussignés.
Laquelle somme le sieur Prioux promet et s’oblige de rendre et rembourser et faire avoir aux prêteurs dans les proportions ci-dessus indiquées à leur première réquisition et après l’avoir prévenu trois mois à l’avance.
Il s’oblige, en outre, de leur en servir annuellement les intérêts à partir d’aujourd’hui jusqu’au remboursement à raison de 5 % par an, payable le 10 mai de chaque année. [...]

Archives départementales du Finistère, 4 E 172/60, 10 mai 1881, Me Guennoc, notaire à Ploudiry.

• 28/02/1882. Vente de pins

En février 1882, Julien Prioux vend aux enchères 15 hectares de pins. La vente lui rapporte 3 025 F. Soit l’équivalent du prêt de mai 1881. Cette somme lui permet, sans doute, de rembourser ce prêt.

Archives départementales du Finistère, 4 E 172/61, 25 février 1882, Me Guennoc, notaire à Ploudiry.

L’an 1882, le samedi 25 février, a comparu :
Me Efflam Marie Stanislas Guennoc, notaire à la résidence de Ploudiry, arrondissement de Brest (Finistère),
lequel a déclaré que mardi 28 février courant à l’heure de midi, il sera procédé en la mairie du Tréhou, par son ministère à la vente d’un lot d’arbres d’essence de pin situé au lieu de Menez Meur en la commune de Hanvec.
À la requête de M. Julien Vincent Prioux, propriétaire, demeurant au lieu de Menez Meur, en la commune de Hanvec.
[...] 15 hectares environ de pins maritimes divisés en trois parties, savoir :
1° une partie près de Roc’h ar C’hoat, d’une contenance environ de 1 hectare 70 centiares ;
2° autre partie, pointe triangulaire bordant l’ancien chemin de Quimper à Sizun ;
3° et autre partie bordant le Roc’h Veur, et le chemin de Saint-Rivoal à Saint-Éloy depuis la voie charretière de l’est, contournant sud et couchant.
[...] Les pins dont il s’agit ont été mis en adjudication sur la mise à prix de 3 000 F. Les enchères ayant été déclarées ouvertes les bougies ont été allumées pendant leur durée. Une seule enchère a été portée, cette enchère mise par M. Victor Tanter, négociant demeurant au Port-Launay (Finistère), qui a fait porter la mise à prix à la somme de 3 025 F.

• 09/05/1899. Achat de deux maisonnettes

À près de 78 ans, Julien Prioux poursuit ses investissements fonciers au Tréhou.

Archives départementales du Finistère, 4 Q 5/989, 9 mai 1899,
Me David, notaire à Ploudiry.

Par devant Me David, notaire à la résidence de Ploudiry [...]
Ont comparu :
Mme Marie Jeanne Salaun veuve Yves Pencréac’h, cultivatrice demeurant au Brunoc en la commune du Tréhou ;
Mme Marie Catherine Pencréac’h et Jean Marie Kerneis son mari qui l’autorise, les deux cultivateurs demeurant au dit lieu du Brunoc ;
Mlle Marie Claudine Pencréac’h célibataire majeure, cultivatrice demeurant aussi au Brunoc [...]
En la commune du Tréhou au lieu de Rosnonen, deux maisonnettes dont l’une couverte en ardoises et l’autre en genets avec deux petits jardins, issues, circonstances et dépendances tel que le tout est porté au plan cadastral sous les nos 453 p et 453 bis de la section F.

 

Quelques informations complémentaires

• Jean François CANN, fils de Jean et de Françoise Elleouet, naît le 13 décembre 1811 au Tréhou. En 1835, lors de son mariage, il exerce la profession de maréchal-ferrant.
• Yves CANN, fils de Jean François et de Marie Catherine Corre, naît le 2 mai 1851 au Tréhou. En 1877, il exploite la ferme de Rosnonen.
• Marie Catherine CORRE, fille de Louis et de Marie Le Bian, naît le 31 mars 1809 à Sizun.
• Jean Marie DAVID, fils de Jean Marie et de Marie Yvonne Masson, naît le 27 février 1855 au Cloître (actuellement Le Cloître-Saint-Thégonnec). De 1885 à 1913, il exerce la profession de notaire à Ploudiry.
• Efflam Marie Stanislas GUENNOC, fils de Allain Marie et de Anne Le Gall, naît le 23 février 1835 au Folgoët. Il exerce la profession de notaire au Tréhou de 1867 à 1875 puis à Ploudiry jusqu’en 1885.
• Jean KERNEIS, fils de Joseph et de Marie Poulmarc’h, naît le 10 février 1843 au Tréhou (Rocduf).
• Jean Marie KERNEIS, fils de Allain et de Marie Laurence Martin, naît le 10 juillet 1868 au Tréhou (Roc’h-zu).
• François Marie LIZIARD, fils de Jean Marie et de Françoise Goues, naît le 30 septembre 1817 à Pencran.
• Jean Marie LIZIARD, fils de François Marie et de Marie Berc’het (Brigitte en breton) Pichon, naît le 2 décembre 1843 au Tréhou (Le Stang).
• Laurent Hervé PENCREAC’H ou Hervé Laurent selon certains documents administratifs, fils de François et de Marie Françoise Le Lann, naît le 23 avril 1839 au bourg du Tréhou. En 1871, lors de son mariage, et en 1881 il exerce la profession de cordonnier à Lambézellec.
• Marie Catherine PENCREAC’H, fille de Yves et de Marie Jeanne Salaun, naît le 15 mars 1872 au Tréhou (Rosnonen).
• Marie Claudine PENCREAC’H, fille de Yves et de Marie Jeanne Salaun, naît le 15 mai 1874 au Tréhou (Kernonen).
• Yves PENCREAC’H, fils de François et de Marie Françoise Le Lann, naît le 4 avril 1837 au bourg du Tréhou.
• Marie Yvonne POULIQUEN, fille de Jean et de Madeleine Marzin, naît le 16 juin 1849 à Sizun.
• Marie Jeanne SALAUN, fille de Pierre et de Gillette Pérez, naît le 25 septembre 1848 au Tréhou (Quillevenec).
• Louis Victor TANTER, fils de Guillaume et de Anne Françoise Cabioch, naît le 25 juin 1832 à Douarnenez. Il exerce la profession de négociant à Port-Launay (bois, engrais...).
• Françoise Gabrielle THOUMIN ou Thomin selon certains documents administratifs, fille de François et de Louise Le Jeune, naît le 16 mai 1851 à Lesneven. En 1871, lors de son mariage, elle exerce la profession de couturière.

→→ Propriétaire au Tréhou – la ferme de Brunoc →→


Article mis en ligne le 10 juin 2021, dernière mise à jour le 17 mars 2022.