Les écoles de hameaux du Finistère
Maurice Henensal
(Guipavas - école de hameau de Coataudon)

 

Marin, instituteur, poète et auteur d’un journal qu’il a tenu lors du siège de Brest alors qu’il était en poste à l’école de Coataudon.
 
Quelques éléments de généalogie :
Maurice Philippe Auguste Hénensal est né le 16 décembre 1892 à Minihic-sur-Rance (Ille-et-Vilaine) ; il s’est marié le 13 août 1919 à Trigavou (Côtes-du-Nord) à Rosalie Anne Marie Rouxel, institutrice, née le 28 octobre 1891 à Trigavou. Il est décédé en 1968 à l’âge de 76 ans.
Marin au moment de son mariage, il est devenu ensuite instituteur.

Maurice et Rosalie Henensal ont vécu la guerre 39-45 en étant en poste à l’école de Coataudon. Ils n’ont pas souhaité quitter cette école alors même que le siège de Brest avait commencé. Maurice Hénensal a relaté cette période dans son journal qui a été publié à compte d’auteur par son fils Pierre (édition Les Abers - Henensal) : « Dans l’enfer brestois. Journal écrit pendant le siège de Brest du 16 juillet au 22 septembre 1944 ».
 
Maurice Hénensal a écrit également des poèmes.
Citons « Petit, lorsque tu seras grand », poème qu’il a écrit en 1933 alors qu’il était instituteur à Roscoff.

Petit, lorsque tu seras grand,
On te dira d’aller te battre,
Et l’on te montrera du doigt
Ceux-là qu’il s’agit d’abattre.
...

Voir page 16 du travail du lycée polyvalent Raymond Queneau d’Yvetot sur les révoltes en poésie.

Maurice Hénensal, Dans l’enfer Brestois, Les abers - Hénensal.

Autres écrits :
 Les heures claires d’Avril - 1927 - Morlaix imprimerie nouvelle.
 Le chant des lointains - 1977 (coécrit avec Pierre Kervarec) - Poètes du temps présent - La pensée universelle.
 Figure de proue - choix de poèmes et textes poétiques - 1979 - Éditeur : Mairie De Guipavas.
 

→→ Henri Léon →→