De Taupont à Hanvec, de Californie à Menez Meur. La vie de Julien Prioux

1867. Julien Prioux

• Achat de Menez Meur

En 1867, suite aux déboires financiers de René Charles Demolon, la propriété est mise en vente en cinq lots et à la « folle enchère » par adjudication judiciaire. Les enchères ont lieu le 3 juin 1867 à la mairie du Faou.
 
Au premier tour, la mise à prix cumulée des 5 lots est fixée à 4 000 F.
Au second tour, Menez Meur est mis à prix 6 600 francs, soit le total des adjudications partielles. Les enchères doivent s’exprimer à présent sur la totalité du bien à vendre.
 
C’est à cette deuxième phase de la vente que participe Julien Prioux. Les enchères montent à 11 000 F. Julien Prioux étant le dernier enchérisseur, il devient propriétaire du domaine.

Archives départementales du Finistère, 4 E 75/111, 3 juin 1867.

Devant Me Traonouëz et son collègue, notaires au Faou [...] a comparu M. Amédée Lala, avoué à Brest y demeurant. Lequel a déposé audit Me Traonouëz, notaire, le cahier des charges sur lequel devront être ouvertes les enchères pour la vente sur conversion de saisie immobilière d’une propriété appelée Menez Meur ou Douar Kerliver située en la commune de Hanvec, appartenant à Monsieur René Charles Marie Demolon, propriétaire demeurant à Paris. [...] en conséquence d’un jugement du tribunal civil de première instance de Brest en date du neuf avril courant [...]
Les adjudicataires n’entreront en jouissance des bâtiments occupés par le garde Tanguy ni des terres cultivées et exploitées par lui qu’à partir du 29 septembre prochain. Les adjudicataires seront même tenus de lui accorder après la Saint-Michel le délai d’usage pour l’enlèvement de ses meubles, de ses récoltes, de ses fourrages et de ses racines fourragères. [...]
Une première bougie a été allumée et pendant sa durée diverses enchères ont été portées, la dernière mise par M. Julien Prioux, entrepreneur demeurant à Landerneau a porté le prix à la somme de 11 000 F [...]

L’acte du 3 juin 1867 mentionne la présence de François Tanguy, agriculteur et gardien du domaine. Les recensements de population indiquent que la famille Tanguy quitte la propriété entre 1872 et 1876.
 

Noms, prénoms et demeures des propriétairesAnnée de la mutationSectionNuméroLieu-ditNature de la propriétéContenanceClasseRevenu
Prioux, Julien Vincent à Landerneau 1869 D 1147 ar Menez lande 149 ha 43 a 20 ca 4 74,71
Prioux, Julien Vincent à Landerneau 1869 D 1147 ar Menez maison - 8 5
Archives départementales du Finistère, 3 P 81/4 - folio 1004, Cadastre napoléonien, matrice cadastrale.

 

• Qui est Julien Vincent Prioux ?

Contremaître, chercheur d’or en Californie, entrepreneur, défricheur de Menez Meur et propriétaire foncier.
Pour tout savoir sur Julien Prioux, c’est par ici !

Quelques informations complémentaires

• René Charles Marie DEMOLON, fils de René François Jean et de Bonne Caroline Vincente Goret de Grandrivière, naît le 27 mai 1809 à Rennes. Pour plus d’informations, c’est par ici !
• Pierre Marie TRAONOUËZ, fils de Pierre et de Marie Pouliquen, naît le 16 décembre 1832 à La Martyre. De 1861 à 1900, il exerce la profession de notaire au Faou.

→→ 1900. Les cinq héritières de Julien Prioux →→


Article mis en ligne le 10 juin 2021, dernière mise à jour le 28 février 2022.